Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Apr

EN FIN DE CARRIERE

Publié par jean jo

Un endroit isolé mais en lisière de la civilisation....Un site à la fois calme et oppressant, une impression de solitude et en même temps la sensation d'être observé....Voilà ce que l'on ressent en cheminant sur ce sentier oublié... Tout commence par une discussion informelle : "- vous qui aimez la rouille, vous devriez faire un tour dans cette ancienne carrière..." Aussitôt dit, aussitôt fait, je m'empare de mon APN et je me lance sur un petit chemin escarpé, qui serpente à flanc de colline. Difficile d'imaginer l'activité qui régnait en ce lieu il y a 30 ans, le petit chemin (qui ne sent pas la noisette... ) était alors une route assez large pour laisser passer les camions, ce dont témoignent quelques plaques de bitume rescapées ça et là...

EN FIN DE CARRIERE

Arrivé à la barrière, équipée d'un "saltatoghju" en bois, pour permettre aux chasseurs de passer, je suis accueilli par le gardien des lieux ...si, si : regardez bien à gauche...

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Je reprends mon ascension, à travers les épineux qui se sont rendus maîtres de la chaussée...Le chemin s'élève brusquement...

EN FIN DE CARRIERE

Disséminés dans le maquis, quelques fragments de matériels roussis témoignent du passé industriel du site...

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

L'oeil aux aguets, tous les sens en éveil, je commence à explorer les buissons environnants car, aux dires de mon informateur, le plus beau reste à venir....Me voici dans un virage d'où partent 2 chemins...

"Prendre toujours à gauche" m'avait-on conseillé...L'instinct étant décidément le plus fort , je m'engage à droite et, là...: je tombe sur un Renault AHN bien bronzé....

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Et ce représentant de Billancourt n'est pas seul ! A proximité immédiate m'apparaît un joli petit RENAULT 1000 kg à portes "suicides" et aux panneaux latéraux striés : peut-être hébergeait-il un groupe électrogène du temps de l'exploitation du site...

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Il profite aujourd'hui d'une retraite bien méritée et, surprise, il a de la compagnie....

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Je laisse donc ce Renault se rendormir avec son AZU et je reprends l'ascension du sentier.... Pas âme qui vive aux alentours, exceptés quelques corbeaux en quête de leur pitance quotidienne....crô....crô.....

C'est alors que j'arrive sur une espèce de promontoire dominant le ravin....

EN FIN DE CARRIERE

Ce laborieux semble avoir été précipité dans le vide est s'est retrouvé complètement disloqué....J'ai grand peine à l’identifier...Peut être un DODGE S7ma 51...

Cependant, à ses côtés....

EN FIN DE CARRIERE

Cette pauvre Dauphine n'a pas connu un sort plus enviable : elle dort couchée sur le flanc sur un torrent de pierres, son capot gisant à ses côtés... Mon rythme cardiaque s'accélère brusquement, mais je décide de continuer la grimpette : bientôt la fin de la route et quelque chose me dit que je ne suis pas au bout de mes surprises...

EN FIN DE CARRIERE

Je me retrouve ainsi dans une sorte de cathédrale de granit, au milieu d'un déchainement de pierres et de rochers entrelacés. Le silence rappelle également un lieu de culte et incite presque au recueillement...

EN FIN DE CARRIERE

Reste à trouver l'autel .....quand soudain, en levant les yeux , juste au dessus de moi....

....un terre-plein creusé dans la roche, la route y menant s'est effondrée depuis belle lurette....De ce fait, plus personne ne le dérangera désormais : il est là, bien tranquille au milieu de la végétation qui bientôt l'aura recouvert...Il m'apparaît dans toute sa déchéance, dégageant un je-ne-sais-quoi d'inquiétant et en même temps quelque chose de sympathique...

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Un Citroën U55 ! Me cramponnant à un branchage, je décide de me hisser jusqu'à lui....

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Le clin d’œil qu'il m'adresse est de nature à me rassurer : il n'a nulle intention belliqueuse à mon égard...

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Au prix de contorsions éprouvantes, je parviens à me hisser au poste de pilotage et là....

EN FIN DE CARRIERE

Un pauvre RENAULT 1000 kg, immatriculé dans en Seine-et-Oise en 1951 ! Comment a-t-il fini dans la montagne Corse ???

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Ne désirant en aucun cas troubler leur sérénité, je décide de me retirer sur la pointe des pieds et de rendre ces 2 compères au contexte qui les enveloppe peu à peu...

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

Voilà, l'heure est venue pour moi de quitter cet endroit magique, et de le laisser retrouver sa quiétude.

Je me recueille un instant devant cette pauvre 204 lapidée à coups de rochers lors de quelque Intifada locale, sans doute..........

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

...et, alors que le soir entoure peu à peu les habitants d'une ambiance vespérale..

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE

...je me retire sur la pointe des pieds, en rendant à dame nature les droits qui sont les siens...

EN FIN DE CARRIERE
EN FIN DE CARRIERE
Commenter cet article

Archives

À propos

Collection de photos d'épaves automobiles en Corse