Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 May

IN RAVINO VERITAS....

Publié par jean jo

Découvrons d'autres ravins, toujours aussi fournis, toujours plus loin, toujours plus bas...

 

Celui-ci est le théâtre d'une lutte acharnée entre 2 modèles-stars du monde épavesque insulaire : la Citroën 2cv et la Renault Dauphine. Descendons assister au combat, sous l'oeil d'un arbitre impartial, une SIMCA 9 de 1955 que l'on aperçoit depuis la route, sur la droite...

afinata-1754.JPG

 

En m'approchant, je me rends compte qu'elle est plus complète qu'il n'y paraissait vue d'en haut...

afinata-1756.JPG

 

Je parviens à la dater précisément......

afinata-1636.JPG

 

....sans trop de difficultés...

afinata-1635.JPG afinata-1633.JPG IMG_1634.JPG

-paves-corses-suite-1638.JPG 

Bien mise en valeur, elle ferait une très originale jardinière, n'est-ce pas ?  -paves-corses-suite 1632

 

Une dernière photo de cet arbitre....

afinata-1637.JPG

 

...et je descends assister au match ! 

afinata-1755.JPG

 

Est-ce que vous voyez ce que je vois ? Au premier plan, une Dauphine retournée, au centre, une Deuche bleue et, sur sa gauche, une deuxième Dauphine beige ! Ca s'annonce bien !

afinata-1663.JPG afinata-1653.JPG

afinata-1661.JPG afinata-1662.JPG

 

  La première Dauphine... Egalisation grâce à un magnifique retourné....

afinata-1655.JPG

afinata-1656.JPG

 

La deuxième, échappée sur le côté...  2 à 1 pour les Dauphines, les deuches doivent absolument réagir...afinata-1654.JPG afinata-1657.JPG

 

  Et un troisième but pour les Dauphines, toujours sur retourné ! 3 à 1....   afinata-1652bg.jpg

afinata-1674.JPG

 

...mais les Deuches ne comptent pas se laisser faire, et plaçant une attaque foudroyante, parviennent à égaliser à 3 partout.

afinata-1658.JPG afinata-1659.JPG

afinata-1675.JPG

afinata-1651.JPG afinata-1650.JPG afinata-1648.JPG

 

Progressant prudemment sur les rochers recouverts de mousse, j'atteins le fond du ravin où, surprise, m'attendent une Dauphine et une Deuche, portant le score à 4 à 4...!

afinata-1677.JPG afinata 1678 afinata-1642.JPG

 

  Mais ce sont finalement les Deuches qui remportent ce match face aux Dauphines par 5 à 4, puisqu'une pauvre fourgonnette AZU apparait, coincée sous la berline n°4 !

afinata-1643.JPG afinata-1649.JPG afinata 1639 afinata-1641.JPG

 

Fin de la rencontre....Ce fut un match âprement disputé....

 

 

Le ravin qui va suivre, curieusement, je n'y suis pas descendu mais.... monté !  Les autos ont été jetées dans un tournant d'une piste qui rejoint la plage et la route qui serpente, repasse sous le premier virage. Les voitures ayant dégringolé, sont aujourd"hui plus proches d'en bas que d'en haut....

 

La première à se présenter est une avant-guerre bien détériorée....

afigaghola-2741.JPG

afigaghola-2742.JPG

afigaghola-2713.JPG

 

Aucun doute, la vue du moteur confirme ce que je pensais : c'est une Peugeot 201 !

afigaghola-2709bg.jpg

afigaghola-2711.jpg

afigaghola-2715.jpg

afigaghola-2738.jpg

afigaghola-2712.jpg

afigaghola-2703.jpg

afigaghola-2736.jpg

afigaghola-2745.jpg

 

Laissant cette 201 à son triste sort, je reprends mon ascension. La nature devient subitement plus agressive...

afigaghola-2719.jpg

 

A la faveur d'un léger nettoyage, les lignes acérées qui se dressent devant moi annoncent, sans aucun doute possible, une FORD Anglia !

afigaghola-2733.jpg

 

Je m'aperçois également qu'elle a de la compagnie....

afigaghola-2721.jpg

 

...à commencer par une pauvre Opel Rekord C toute retournée...

afigaghola-2717.jpg

 

Une Simca 1000, une Renault Dauphine et un break Simca 1300 !

afigaghola-2724.jpg

 

Plus moyen de progesser dans ce maquis d'épineux.... Je grimpe encore un peu pour apercevoir le break SIMCA.... Me voici au dessus de l'Anglia...

afigaghola-2726.jpg

 

La Simca m'apparait mais je ne pourrai m'en approcher davantage.

afigaghola-2729.JPG

afigaghola-2731.JPG

 

Ce break est le dernier habitant de ce ravin. Avant de me retirer, le tente une approche par l'arrière...

afigaghola-2748bgb.jpg

 

... puis je laisse ces reliques profiter des derniers rayons de soleil de l'automne Corse finissant...

afigaghola-2748.JPG

Voici à présent un ravin coincé entre une route de montagne et un torrent. Je l'avais visité une première fois au mois d'août mais la végétation trop dense ne permettait pas d'apprécier la position des voitures ni de les détailler..... L'hiver est vraiment LA saison de la chasse aux épaves ! D'ailleurs, j'ai découvert sur le site une épave supplémentaire, invisible en été...

Postée juste au bord de la route, une RENAULT 4CV semble hésiter à descendre. Elle est bien détériorée mais a conservé sa plaque et son numéro 307 T 20 la date de 1956 !

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Le regard fixe, elle semble contempler ses sœurs d'infortune qui gisent un peu plus bas... Peut-être aimerait-elle descendre les rejoindre, histoire de se sentir moins seule ?

RENAULT Floride et Deuche

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Laissant ces 2 voisines converser tranquillement, je reprends la descente... Plus bas, derrière la Deuche, une forme torturée se devine sous les arbres....

IN RAVINO VERITAS....

Une deuxième Deuche ! Celle-ci est (fut) une fourgonnette AZU....

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Restons chez Citroën, avec cette AMI 6 break qui a bien souffert, elle aussi.... Invisible en été, recouverte de végétation, elle se dévoile pudiquement l'hiver venu....

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Me voici parvenu au fond du ravin, en bordure du petit torrent, bien actif en février mais complètement à sec en été... 2 épaves peuplent l'endroit.

La première est une Panhard PL 17 1961/62 qui prend bien soin de rester au sec....

3 ans et demi séparent ces photos été/hiver

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Le temps d'enfiler une paire de palmes et je descends voir la dernière habitante des lieux.....

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Une pauvre PEUGEOT 204 qui a subi la "double peine", entre la chute brutale et les ravages de l'eau du torrent dans laquelle elle baigne depuis le milieu des années 80...

La première photo ci-dessous a été prise en été.... Impossible de la refaire sous le même angle en hiver, sous peine d'être emporté par les flots.....

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Deux dernières photos été/hiver et je rends ces épaves à leur contexte....humide !

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Le ravin suivant est assez peu profond : les épaves les moins anciennes végètent sur le bord du chemin... Seules 3 ou 4 ont retenu mon attention. En revanche, un coup d’œil en contrebas m'a incité à revenir mieux équipé pour descendre découvrir les voitures les plus intéressantes....

IN RAVINO VERITAS....

En surface, donc, au milieu d'une flopée de voitures modernes, je n'ai retenu que 3 RENAULT, une CITROEN et une PEUGEOT....

Première RENAULT, une pauvre 6, certainement vaincue à coup de bulldozer

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Dans la même famille, les 2 extrémités de la gamme, avec une 4L perchée sur une 30 TX Automatic, haut-de-gamme absolu de la marque au début des années 80....

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

A leur côté, une pauvre CITROEN GS cache son regard...

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Une PEUGEOT 504 pick-up lui tient compagnie.

IN RAVINO VERITAS....

La nuit tombant vite en hiver, je décide de revenir au printemps, avec l'équipement adéquat pour descendre visiter le ravin. Me revoici donc sur place 3 mois plus tard. Elles sont toujours là ! Je reprends l'exploration là où je m'étais arrêté et je passe derrière la 504...

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Cette 504 a pour voisin un membre de la famille, en l’occurrence un break 204 de 1969 bien cambré...

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

A ses côtés, une berline un peu plus intègre. Je reconnais sans peine l'allure générale d'une Japonaise des années 70, peut-être une Mazda mais à ce stade, j'ai un doute sur le modèle...

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

C'est sur l'aile arrière que je trouverai la clé de l’énigme : une 616 de la fin des années 70, un modèle bien rare aujourd'hui !

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

A proximité, je tombe sur une FORD Taunus 17M P3, en version TS 2 portes

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Compagne d’infortune de cette Taunus, une AMI 6 break git, complètement explosée, à ses côtés. Elle a conservé son numéro d'immatriculation de 1966

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Sur la droite m'apparait un amoncellement de carcasses, dans lequel les châssis de 4L et de 2CV pullulent mais où surnagent quand même quelques voitures dignes d'intérêt, à commencer par une RENAULT 12 sur un arbre perché.

Je retrouve également une CX dont j'avais aperçu la partie arrière en arrivant, le long du chemin, ....

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Si je me fie à son immatriculation, cette CX a circulé dans les années 2000.

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Restons chez les chevrons, avec une pauvre Ami 8...

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Laquelle a pour voisine immédiate une petite RENAULT 4CV bien décatie...

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....

Le passage derrière une RENAULT 14 me permettra.....

IN RAVINO VERITAS....

....de descendre visiter la dernière habitante des lieux, une Dauphine un peu moins détériorée que ses compagnes.

IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
IN RAVINO VERITAS....
Commenter cet article

L'amateur 09/06/2016 18:18

Salut jean jô
Elles sont nombreuses les anciennes, comme cette 204, adeptes du thermalisme.
Au bord de rivieres, de torrents, de ruisseaux, elles prennent les eaux.
Alors d'accord avec toi " in ravino veritas" et avec ces baigneuses insolites: "in ravin...eau ferrugineuse".

Archives

À propos

Collection de photos d'épaves automobiles en Corse