Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Jan

SANCTUAIRES.......

Publié par jean jo

En anthropologie religieuse un sanctuaire (de sanctus, « sacré») est généralement un lieu ou édifice rendu ou devenu sacré (c'est-à-dire 'appartenant à un Dieu') pour une raison ou l'autre.

 

Il peut alors être interdit aux profanes, et accessible seulement aux personnes 'sacrées'  à la différence d'un temple classique construit pour être un lieu accessible en particulier aux fidèles, mais pas seulement à eux.

 

Les sanctuaires sont donc souvent associés à l'idée de pèlerinage.

 

Pour la première fois, des profanes (vous ) allez être autorisés à y pénétrer. Suivez le guide (moi    )... Inutile de vous déchausser, ça pique.......... 

 

 

Le premier site est blotti le long d'une petite route de montagne... En passant en voiture, je n'ai rien vu de particulier... On m'avait cependant conseillé d'être attentif... C'est en reprenant le chemin à pied que j'ai remarqué un trou dans la végétation (à droite sur la photo)... J'ai passé la tête...puis le reste....et je suis entré dans une dimension faite de sons, mais aussi d'esprit. Un voyage au bout des ténèbres....la quatrième dimension...   

 

DSC03029.JPG

DSC03028.JPG

DSC03052.JPG

DSC03066.JPG

DSC03030.JPG

 

Un premier coup d'oeil jeté autour de moi me permet de compter 3 Tractions et une avant-guerre bien détériorée... Sur leur gauche, 2 populaires des années 60 qui je décide d'ignorer pour l'instant car sur la droite des tractions, l'énorme roncier semble plein à craquer...

  DSC03046.JPG

DSC03047.JPG

DSC03043.JPG

DSC03067

DSC03036ter

DSC03065.JPG

DSC03059.JPG

DSC03410.JPG

DSC03415.JPG

DSC03048

DSC03051

DSC03057

 

Sur la droite de ce couple de Tractions, les restes d'une caisse carrée que j'essaie d'identifier... Divers détails spécifiques laissent penser qu'il s'agit d'une Rosengart. Peut-être une LR49 1936....

DSC03064

DSC03381

DSC03055

DSC03382

DSC03383

DSC03034.JPG

 

A ses côtés, la troisième Traction est une 11 B, comme les 2 premières...

DSC03033-copie-1.JPG

 

D'après son numéro de série, elle daterait de janvier/avril 1952. Ce serait donc une "malle plate"

DSC03040.JPG

 

Cette 11B m'apparait bien sympathique. Malheureusement, je me retrouve bloqué, les épineux l'ayant complètement encerclée.

DSC03039.JPG


C'est d'autant plus dommage qu'il me semble apercevoir un pare choc chromé, à gauche...Mais comment faire ?

Je décide alors de contourner le massif par la droite, en effectuant un détour d'une trentaine de mètres et en essayant de l'atteindre par l'arrière.

Et là.......

 

....m'apparait une forme inédite, bien posée sur ses roues....Oh oh, me dis-je à haute voix, ce n'est pas une Traction...

DSC03078.JPG

 

  Une SIMCA 8 1100, reconnaissable à sa malle arrière incluant la roue de secours ! Au prix de quelques égratignures, je parviens à en faire le tour...

DSC03079.JPG

DSC03091.JPG

 

  Alors que j'essaye de m'en approcher, je remarque une masse noire juste derrière elle.....

DSC03094.JPG

 

La voisine de la SIMCA 8 présente toutes les caractéristiques d'une traction, la 4ème du lot.

DSC03290.JPG


Devant l’agressivité des épineux, je décide de rebrousser chemin.

15 jours plus tard, je suis de retour sur la zone, avec des moyens humains (2 amis) et matériels adéquats ! Il faut se donner les moyens de ses ambitions ! 

DSC03304.JPG

 

Nous veillons toutefois à ne pas toucher le roncier donnant sur la route, afin de préserver la tranquillité des lieux...

 

Après une dizaine de minutes, nous commençons à y voir clair. Ce quatrième exemplaire s'avère être une 11 familiale (3ème vitre latérale et strapontins) d'après juillet 1952 (malle bombée)

DSC03361.JPG

DSC03360.JPG

DSC03352.JPG

DSC03330.JPG

DSC03300.JPG

DSC03302.JPG

DSC03349.JPG

DSC03342.JPG

 

  Une fois la 4ème traction dégagée, nous attaquons la toilette de la SIMCA 8...

DSC03284.JPG

 

Avant/Après la toilette...

DSC03092.JPG

DSC03292.JPG

DSC03081.JPG

DSC03086.JPG

DSC03285.JPG

DSC03082.JPG

DSC03286.JPG

DSC03298.JPG

DSC03345.JPG

DSC03365.JPG

DSC03088.JPG

DSC03288.JPG

DSC03096.JPG

DSC03090.JPG

DSC03356.JPG

 

Après 2 dernières photos.....

DSC03347.JPG

DSC03325.JPG

 

...nous décidons de laisser cette Simca 8 tranquille. La nature reprendra vite le dessus et effacera les traces de notre passage.

 

Mais le mystère qui entoure sa présence en ces lieux sera désormais un peu moins épais que le maquis qui la protégera à nouveau des visites inopportunes.

 

Revenant à la réalité, nous partons à l'assaut du buisson situé derrière la traction N°3, dans lequel se laissait entrevoir un pare-choc chromé.

 

En arrivant par l'arrière, nous découvrons une PEUGEOT 403 de 1963 juchée sur une Simca P60.

DSC03305.JPG

 

La SIMCA....

DSC03313.JPG

DSC03324.JPG

DSC03394.JPG

 

...et la Peugeot

DSC03307bis.jpg

DSC03306bis.jpg

 

Vue de devant, après nettoyage, c'est cette 403 dont le pare-choc brillait à travers les ronces aux côtés de la Traction N°3...

DSC03372.JPG

DSC03376.JPG

DSC03398.JPG

 

Les vignettes prouvent que la voiture roulait encore en 1973 et 1974...

DSC03374.JPG

DSC03423.JPG

 

  Avec précaution, nous continuons le débroussaillement du site. Progressivement, nous dégageons par l'arrière la traction N°3...

DSC03408.JPG

DSC03321.JPG

DSC03316.JPG

DSC03385.JPG

DSC03403.JPG

DSC03400.JPG

 

  Le nettoyage d'un buisson voisin révèle toutes sortes de pièces éparses....

DSC03062.JPG

DSC03386.JPG

DSC03389.JPG

DSC03402.JPG

 

...et ce fossile qui fut peut-être à une Terrot  T125 ETS dans une autre vie....

DSC03294.JPG

DSC03296.JPG

DSC03297.JPG

 

  Une vue de la Traction N°3 avant et après le nettoyage, par dessus le toit troué de la Traction N°2...

DSC03049.JPG

DSC03391.JPG

DSC03413.JPG

 

Voilà, la visite est presque terminée...

Comme promis, avant de quitter ce lieu étonnant, je m'arrête un moment me recueillir devant les 2 dernières habitantes là-bas, derrière la Traction N°2......

DSC03416.JPG

DSC03418.JPG

 

  Une Renault Dauphine sur le dos...

DSC03070.JPG

DSC03405.JPG

 

  ...avec une demi-SIMCA 1000 pour compagne !

DSC03074.JPG

 

En l'examinant, je me dis qu'elle ferait un bien joli bar d'appartement !

DSC03071.JPG

 

Après un dernier regard à ce tableau peu commun, nous quittons cet endroit à regret. J'y repasserai de temps en temps pour détailler plus tranquillement les morceaux de châssis aperçus çà et là, sous les ronces.

Un jour, tout cela disparaitra sans doute... Est-ce un bien ou un mal ? A chacun de voir....

 

Resteront alors ces quelques images pour s'extasier, s'offusquer où tout simplement témoigner...  

 

Il est nécessaire de se dire que cette façon de se débarrasser des véhicules était l'usage, en Corse, jusque dans les années 70, faute d'alternative et qu'il serait tout simplement malhonnête de porter un jugement sévère sur un usage en cours il y a 40 ans.

DSC03072.JPG

 

 

 

 Le deuxième site, coincé entre un chemin vicinal et un torrent, aurait dû n'être qu'un ravin parmi les autres.

 

Seulement voilà, l'âge et la diversité des modèles qui y reposent le classent sans conteste dans la catégorie des sanctuaires... A la fois proche et tellement loin de la civilisation, sa couverture végétale le protège des prédateurs pour longtemps...Instants privilégiés où le traqueur d'épaves se découvre archéologue....

  SAM_4492.JPG

SAM_4493.JPG

 

Ce vestige fut une Citroën Traction dans une vie antérieure. Mais que ces temps semblent loin, à présent...

SAM_4500.JPG

 

Il trompe sa solitude avec une soeur d'infortune, une deuxième Traction, un peu plus complète...

SAM_4499.JPG

SAM_4497.JPG

SAM 4746

SAM_4495.JPG

 

En me glissant dans l'habitacle, je déniche cette calandre-accessoire. A l'époque, il était courant d'enjoliver (et parfois d'enlaidir) les Tractions en leur greffant divers accessoires...sauf que celle-ci ne semble pas avoir équipé une Traction. Le mystère demeure....

SAM_4504.JPG

Reprenant mon cheminement, j'atteins 2 nouvelles épaves. La plus complète des 2 me fait immédiatement penser à une Renault, mais je vais devoir m'approcher pour m'en assurer...

SAM_4505.JPG

 

Bingo !

SAM_4508.JPG

 

Cette voiture somme toute assez petite présente les caractéristiqyes d'une Celtaquatre

SAM_4511.JPG

SAM_4773.JPG

SAM_4771.JPG

 

Surplombant ce couple endormi, un autre duo m'apparait. Une Peugeot 203 découvrable semble couver une Renault 4CV...

SAM_4750.JPG

SAM_4756.JPG

SAM_4752.JPG

SAM_4515.JPG

 

Avec l'arrivée prochaine du printemps, la nature reprend ses droits....

SAM_4765.JPG

SAM_4763.JPG

SAM_4521.JPG

SAM_4514.JPG

  Ce duo est lui-même sous la surveillance d'une voiture que je suis dans l'incapacité d'identifier...

SAM_4516.JPG

 

....et de ce qui fut une FORD Vedette

SAM_4539.JPG

SAM_4540.JPG

 

Cette pauvre Vedette voisine avec sa descendante (dont on peut dire qu'effectivement, elle est bien descendue !!!)

SAM_4522.JPG

SAM_4535.JPG

 

  Une Vedette de la gamme SIMCA, équipée d'un rare toit ouvrant Vistadome... Probablement une Versailles...

SAM_4526.JPG

SAM_4530.JPG

SAM_4525.JPG

SAM_4537.JPG

SAM_4524.JPG

 

Laissant cette Simca retrouver la paix.....

SAM_4534.JPG

 

 

...alors que le jour décline peu à peu,en cette fin d'après-midi de février, je me dirige vers la dernière habitante de ce lieu qui attend sagement ma venue sur le sable, le long du torrent  impétueux

SAM_4542bg.jpg

SAM_4552.JPG

  Le petit jeu va consister à l'identifier. Le tableau de bord fourmille de détails intéressants, à commencer par le trou de la colonne de direction. Il s'agit donc d'une conduite à droite.... 

SAM 4550

SAM 4547

SAM_4549.JPG

SAM_4541.JPG

 

Au vu de la forme de la poignée du frein à main, de  la planche de bord et quelques autres détails , il apparait que cette relique était une Rosengart, LR44 ou 62...

32rosengartLR6.jpg

SAM_4543.JPG

SAM 4545

SAM_4553.JPG

SAM_4541-copie-1.JPG

 

 La nuit est désormais tombée en ce lieu insolite où dormant ces témoins d'une autre époque. On peut penser que ces voitures auraient mérité un autre sort si leurs propriétaires les avaient sauvegardées... Je préfère me dire qu'elles sont plus heureuses là où elles sont que recyclées en boites de conserves. Aujourd'hui, au moins, statues immobiles, elles apportent, à leur manière, leur pierre à l'édifice de l'aventure automobile en Corse.

SAM_4554.JPG

 

 

Le troisième site nous plonge au coeur de la forêt. J'ai renoncé à comprendre comment ces voitures se sont retrouvées ici, à des lieues du village le plus proche, loin des chemins carrossables. Après tout, c'est certainement cet isolement qui les a préservées d'un destin plus tragique...

 

La gardienne du site, un peu en retrait des autres, est une Renault Dauphine R1090. Elle semble avoir craché son moteur... Sans doute fait-elle une allergie aux conifères qui l'entourent....

afiletta-0655.JPG

afiletta-0243.JPG

afiletta-0245.JPG

afiletta-0250.JPG

afiletta-0238.JPG

afiletta-0248.JPG

afiletta-0246.JPG

 

  Tiens, il y a des chats sauvages dans cette forêt...

afiletta-0619.JPG

afiletta-0242.JPG

 

 

Une dernière photo....

afiletta-0620.JPG

 

 

...et je reprends l'exploration de la forêt. Heureusement, le chemin est balisé...

afiletta-0251.JPG

 

 

50 mètres plus haut, une forme familière m'apparait. Pas de doute, il s'agit à nouveau d'une Dauphine ! 

 

afiletta-0252.JPG

afiletta-0622.JPG

afiletta-0254.JPG

afiletta-2354.JPG

afiletta-2355.JPG

afiletta 2356

afiletta-0258.JPG

afiletta-0626.JPG

afiletta-0629.JPG

 

Progressant difficilement à travers la végétation dense, véritable rempart naturel contre les intrusions, je suis enfin parvenu à l'arrière de cette deuxième Dauphine...

afiletta-0633.JPG



C'est alors qu'en pivotant, je me glisse sous une énorme branche et je pénètre dans la "salle du trésor".... mdss[{:ange:}]

afiletta-0279.JPG

 

Une troisième Dauphine m'attend sagement endormie sous les pins......

afiletta-0631.JPG

afiletta-0632.JPG

afiletta-0645.JPG

afiletta-0648.JPG

afiletta-0280.JPG

 

  ....mais c'est sa compagne qui attire mon regard.....  afiletta-0635.JPG

afiletta-0289.JPG

afiletta-0640.JPG

 

Il s'agit d'une Peugeot 201 B

afiletta-0637.JPG

afiletta-0268.JPG

afiletta-0636-copie-1.JPG

afiletta-0269BG.jpg

afiletta-0644.JPG

afiletta-0287.JPG

 

  Belles jantes, mais non d'origine....

afiletta-0290.JPG

afiletta-0641.JPG

afiletta-0652.JPG

afiletta-0266.JPG

 

  Voilà. Après une dernière photo, je referme la porte de ce sanctuaire, en espérant que ces reliques y demeurent le plus longtemps possible, à l'abri des pilleurs de toute sorte.

afiletta-0260.JPG

Cap sur un terrain visité une première fois en 2010. Je n'ai jamais posté ces photos car je butais sur l'identification précise d'une des voitures, prise dans les ronces. J'ai quand même réussi à photographier quelques détails spécifiques et me faire une idée.

Cette idée était la bonne et j'ai contacté le club de la marque qui m'a indiqué le modèle exact, donc on y va !

8 voitures sur cette ancienne exploitation viticole, dont des avant-guerre et quasiment ma plus ancienne puisque datée de 1926...

Et lorsqu'on tombe sur ça....

SANCTUAIRES.......

...on a envie d'en savoir plus !

Alors, suivez le guide !

SANCTUAIRES.......

La première des 8 est un peu à l'écart des autres. Difficile d'accès, il m'est cependant assez aisé de reconnaitre une PEUGEOT 202 en version utilitaire....

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Un peu plus loin, se dessine la silhouette familière d'une "caisse carrée"... Et plus précisément une CITROEN B14...Je décide de m'approcher....

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Une dernière vue de cette B14 et je me dirige vers le gros de la troupe...

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Une forme volumineuse se présente alors. Aucun doute, ces courbes et rondeurs sont  caractéristiques d'une FORD Vedette 1ère série 1949/52

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Encore une photo de cette Vedette et je poursuis l'exploration...

SANCTUAIRES.......

Je tombe sur une deuxième PEUGEOT 202,. Celle-là est une berline

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Un coup d'oeil par delà cette PEUGEOT me permet d'apercevoir sur sa droite les formes caractéristiques d'un capot de RENAULT d'avant-guerre....

SANCTUAIRES.......

Il s'agit d'une petite Celtaquatre.... Quelques spécificités m'orientent vers un modèle ADC2 de 1936/37...

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Rendant cette Celta à son linceul végétal, je me dirige vers sa voisine avec une curiosité non feinte.....

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Quelle n'est pas ma surprise de tomber sur une CITROEN B14, la deuxième du site !

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Si je m'écoutais, je passerais des jours à détailler, examiner ces reliques qui me raconteraient certainement ce que fut leur vie de labeur dans cette région de Corse où l'état des routes tempi fà devait mettre leurs organes mécaniques à rude épreuve....

 

Mais l'heure tourne et je dois songer à me retirer, j'ai 3h00 de route pour rentrer à la maison....

 

2 autos s'offrent encore à moi : la plus jeune du site et la plus ancienne... La première est une brave Deuche portant une immatriculation de fin 1962

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Certains détails spécifiques semblent confirmer ce millésime.... Tiens, le propriétaire était fumeur.....

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

La deuxième m'a intrigué... Blottie derrière la Celtaquatre, elle repose sur ses roues mais la carrosserie a disparu,

SANCTUAIRES.......

Comment suis-je parvenu à identifier une Berliet ? Le moteur d'abord, la boite 4, le levier de vitesse, j'ai comparé avec quelques photos trouvées sur le net...

Restait à trouver le modèle. J'ai envoyé les photos à la fondation Berliet et ils m'ont répondu très aimablement en m'indiquant qu'il s'agit d'une Berliet VIG qu'ils datent de 1926...

Les plus anciens véhicules que j'ai trouvés à ce jour étant des Citroën B14, modèle présenté en octobre 1926, je suis donc en présence d'une de mes épaves les plus anciennes, puisqu'elle vient de fêter ses 90 ans au moment où je publie ces photos !

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......

Allez, l'heure est venue de leur ficher la paix. Après 2 ultimes clichés d'ambiance, je repars comme j'étais arrivé, sur la pointe des pieds.....

SANCTUAIRES.......
SANCTUAIRES.......
Commenter cet article

l'amateur 15/02/2017 16:06

Salut Jean- Jo ,
Merci de nous avoir organisé une visite- guidée de ces sanctuaires et des vénérables reliques
qu'is hébergent.
Tu es devenu le conservateur de ces lieux: tu entretiens le souvenir de véhicules d'une autre époque
et les protéges de la"malveillance", des profanateurs et autres prédateurs de vestiges automobiles...,
en gardant le secret de ces sites!!
C'est une réussite, bravo.

jean jo 16/02/2017 08:10

une fois de plus, tu as tout compris de ma démarche ! Reste à l'écoute, j'ai encore d'autres endroits de ce type à vous faire découvrir !

À propos

Collection de photos d'épaves automobiles en Corse