Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Jul

DECOUVERTE D'UNE DECOUVERTE

Publié par jean jo

Construit à 2567 exemplaires entre 1951 et 1956, le cabriolet PEUGEOT 203 est rare. Très rare.

 

Esperer trouver un jour une épave dans un ravin était impensable, tant la chasse aux pièces spécifiques fait que le moindre exemplaire connu est aussitôt -et fort logiquement- répertorié, restauré ou desossé pour en restaurer un autre.

 

Seulement voilà, nous sommes en Corse.....et tout est possible ici....

 

Février 2011. Un ami passe en camion (donc en hauteur) sur une toute petite route de l'intérieur.

- tiens, j'ai vu, dans un trou, en passant, deux 203 mais l'une semble avoir le toit écrasé....  :??:

Ni une ni deux, le lendemain je file sur place (dire que j'avais déjà trouvé des épaves à 50 mètres de là [smileyperso)

Les voitures ont été balancées dans un ravin très abrupt et ont été stoppées par d'énormes rochers.

Entre temps, un muret de 80 cm de haut a été construit le long de la route, juste à cet endroit.... J'ai donc dû trouver un accès un peu plus loin.

C'est en m'approchant à une vingtaine de mètres de la voiture qu'elle m'est apparue : j'ai enfin compris pourquoi il avait cru voir "un toit écrasé"........

 

SAM_5612.JPG

SAM_4585.JPG

SAM_4608.JPG

SAM_4626.JPG

SAM_5624.JPG

SAM_5634.JPG

SAM_4610.JPG SAM_4612.JPG

SAM_4615.JPG

SAM_4617.JPG SAM 5630bis

SAM 5631bis

SAM 5632bis

SAM_4636.JPG SAM_4625.JPG SAM_4624.JPG

SAM_5625bis.JPG SAM_5623bis.jpg SAM_4620bis.jpg

SAM 4619 SAM_4630.JPG

SAM_4621.JPG SAM_5617.JPG

SAM_5619.JPG SAM_4631.JPG SAM_4614.JPG

  SAM_5633.JPG

 

Divers détails comme le bouchon de réservoir sur l'aile et les pare-chocs plats permettent d'identifier un millésime 1952/53.

  SAM_4640.JPG SAM_5618.JPG

SAM_5621.JPG

SAM_4637.JPG

SAM_4628.JPG

 

  Après une dernière photo....

SAM_4639.JPG

 

...je me glisse prudemment au niveau de sa petite soeur...

SAM_5610.JPG SAM_5622.JPG

 

Une berline "petite lunette" d'avant octobre 1952 !...

 

...certains détails de finition permettent même de la dater de 1948/49

SAM_5614.JPG SAM_4642.JPG SAM_5605.JPG

SAM_4650.JPG

 

Entrez, installez-vous à l'arrière...

SAM_4648.JPG

 

...J'ouvre le toit...

SAM_4643.JPG SAM_4590.JPG SAM_4591.JPG SAM_4653.JPG SAM_4584.JPG

 

Voilà. Une dernière photo et je quitte cet endroit étonnant. Courant 2012, un propriétaire de 203 cabriolet s'est rendu sur place afin de sauver les pièces les plus saines de la voiture.

 

Bien lui en a pris car les travaux d'élargissement de la route qui surplombe ce ravin ont conduit peu après son passage à l'enfouissement des autos sous des tonnes de rochers. Désormais, leur âme erre pour l'éternité dans toute cette vallée.....

SAM_5606.JPG

 

Un remerciement particulier à Guy, webmaster du club des Amoureux de la 203/403 pour son aide technique et la publication de mes photos dans le journal de son club.

Commenter cet article

Bonnavent jean michel 01/08/2012 11:09

Bonjour,
C'est toujours avec autant de plaisir que je découvre vos nouvelles trouvailles! Celle ci me fait plus particulièrement plaisir étant un amoureux de la Peugeot 203 cabriolet. J'ai toujours trouvé
cette voiture absolument magnifique au point de la préférer "d'un rien" au cabriolet Citroen Traction. Mes parents avaient la chance de posséder une 203 berline de 55, si ma mémoire est bonne et je
m'en suis toujours voulu de ne l'avoir récupérée !!!
Merci encore pour cette trouvaille en espérant qu'un amateur puisse en tirer quelque chose...les restaurateurs font de tels miracles !!!!!!!

jean jo 01/08/2012 11:11



Merci pour votre message enthousiaste !


Ce cabriolet ne pouvait être récupéré entier, il était trop pourri, après 30 ans dans ce ravin mais quelques pièces ont néanmoins pu être sauvées !


 



Archives

À propos

Collection de photos d'épaves automobiles en Corse